Comment bien choisir sa baie vitrée ?

baie vitrée

Depuis l’application de la nouvelle règlementation thermique RT 2012, toutes les nouvelles constructions devront posséder au moins 1/6 de surfaces vitrées. Mais au-delà d’être une obligation légale, l’installation d’une baie vitrée est également idéale pour apporter une touche d’élégance à votre maison tout en optimisant l’isolation thermique et phonique. Ceci dit, la question est de savoir comment choisir sa baie vitrée. Matériaux, vitrage, esthétique, petit guide pour vous aider à orienter votre décision.

Quel matériau de fabrication pour vos baies vitrées ?

D’une manière générale, la nouvelle norme RT 2012 n’impose aucun matériau spécifique pour la réalisation des surfaces vitrées. Dans ce cas, vous pourrez choisir la solution qui répond à vos attentes et votre budget. Quel que soit le matériau choisi, il est important de vérifier la qualité et l’étanchéité (classement AEV ou air-eau-vent) des ouvrages.

Le PVC est souvent très utilisé pour les fenêtres, mais il n’est pas toujours recommandé pour la pose de baie vitrée. Étant un matériau assez souple, il a en effet tendance à se déformer lorsqu’il est employé pour de grandes dimensions. Son prix est le plus abordable sur le marché.

L’aluminium est certainement le plus prisé pour ces types de menuiseries grâce à son aspect pratique (peu d’entretien) et surtout esthétique. La rigidité du matériau garantit des ouvrages durables et sa maniabilité le rend idéal pour la conception d’une baie vitrée sur mesure. Il reste cependant plus couteux que le PVC, mais aussi moins isolant. De ce fait, il faudra privilégier des ouvertures équipées d’une rupture de pont thermique.

Le bois quant à lui est un excellent isolant, de plus son élégance n’est plus à remettre en doute. Ce matériau nécessite toutefois un traitement particulier par rapport aux autres solutions, mais il a l’avantage d’être très durable avec un bon entretien. Vu la noblesse du bois, son prix est le plus élevé.

Optimiser l’isolation en choisissant le bon vitrage

Les baies vitrées peuvent être équipées de différents types de vitrage selon le niveau d’isolation recherché. Le double vitrage, constitué de deux verres, est la solution la plus courante. Il garantit une isolation thermique efficace, mais moins renforcée que le triple vitrage. Ce dernier se compose de 3 parois vitres ce qui permet de réaliser des économies d’énergie considérables. L’alternative entre les deux, c’est la pose de baie vitrée avec un triple vitrage à la française. Il s’agit d’un double vitrage muni de volets roulants intégrés afin d’optimiser l’étanchéité de l’ouverture.

Par ailleurs, vous pouvez aujourd’hui opter pour un vitrage peu émissif. Contrairement à la vitre classique, occasionnant 2/3 des déperditions thermiques, ce modèle possède une couche d’oxyde métallique peu émissive. Ainsi, il retient la chaleur à l’intérieur vous faisant économiser sur la facture en chauffage.

Afin de bénéficier d’une isolation acoustique optimale, pensez à des menuiseries qui luttent ou bloquent le bruit : double vitrage asymétrique, double vitrage composite, verre antibruit de pluie, etc.

Trouver la bonne solution d’ouverture

Pour se conformer à la RT 2012, une baie vitrée devra s’ouvrir sur au moins 1/3 de sa surface. Dans ce cas, il faudra également choisir le type d’ouverture adaptée à votre maison. Les baies vitrées coulissantes se déplacent sur un rail de façon latérale. Pratiques, elles sont les plus appréciées que ce soit dans une grande pièce ou un espace restreint.

Les baies vitrées coulissantes à galandage sont surtout parfaites pour les petits appartements ou les chambres assez étroites. Pour ce modèle, lorsque les vantaux s’ouvrent, ils vont se loger dans les murs ainsi, vous pouvez obtenir un vitrage invisible qui n’encombre pas l’espace. Les baies vitrées ouvrantes quant à elles s’ouvrent de la même manière qu’une porte. Elles peuvent avoir une simple ouverture ou deux. Puisque les caractéristiques de chaque modèle sont différentes, n’hésitez pas à demander conseil à un fabricant lors du choix.

 

Quel type de tuyau pour l’eau ?
Réalisation de projet : contacter un spécialiste en ligne