Quel type de tuyau pour l’eau ?

Pour la rénovation de vos vieilles canalisations des eaux usées, ou nouvelle installation d’adduction d’eau. Le choix de tuyauterie est le garant du bon fonctionnement des travaux réalisés. L’installation nécessite des règles strictes à respecter en matière de raccord, de matériel à utiliser ou la dimension des tuyaux à utiliser. Dans cet article vous allez savoir les différents types de tuyaux et  leur spécificité ainsi l’avantage et les inconvénients de chaque type.

Quels sont les différents types de tuyaux  et leur utilisation ?

Jadis, les tuyaux sont faits en cuivre qui est à la fois maniable et protéger par la rouille. Le monde de plomberie a fait un grand pas vers l’avant depuis l’apparition du premier tuyau en PVC en 1937.  À partir de ce moment, le monde de plomberie a connu une évolution remarquable. Actuellement, il y a les tuyauteries qui nécessitent des soudures comme le cuivre qui  a remplacé les tuyaux fait en plomb qui peut nuire à la santé. Il y a les tuyaux qui ne nécessitent pas de soudure comme le polychlorure de vinyle (PVC), polyéthylène réticulé(PER), les tuyaux en multicouche composé de trois couches (métal, et les deux autres couches en matériel de synthèse). Enfin, les tuyaux flexibles différents des PVC et PEX. Pour des conseils ou des travaux spécifiques, www.batiment-construction-renovation.fr est disponible en un seul clic.

Quels sont les avantages de chaque type de tuyau ?

Le tuyau d’eau en cuivre réputé pour sa résistance et sa compatibilité pour tout usage, soit pour l’adduction d’eau ou pour l’évacuation des eaux usées, le tuyau en cuivre est un grand classique de la plomberie. Les anciens plombiers préfèrent travailler avec cette matière, on trouve ce type de tuyau dans de nombreuses canalisations ou constructions anciennes. Le cuivre respecte l’environnement, car c’est une matière recyclable et qui possède des propriétés antibactériennes. Pour les installations apparentes, le tuyau en cuivre est devenu une tendance dans le monde de décoration intérieure. Le PVC parfois utilisé dans l’évacuation des eaux usées, il a remplacé les installations en plomb, une matière qui est interdite pour des raisons de santé, car il peut nuire aux organismes et le système nerveux. On peut trouver deux types de PVC sur le marché le PVC classique et le PVC surchloré. Les PVC sont reconnus pour légèreté et il est facile à installer, il coute moins cher que  les autres tuyaux, plus de sa capacité d’isolation  phonique, le PVC peut être encastré sans fourreau de protection. Le PVC peut durer plusieurs années et résiste aux chocs. Le PER ou le polyéthylène réticulé est spécialement conçu pour la distribution d’eau, il est plus résistant que le cuivre et revient moins cher que les autres. Il est compatible pour la distribution d’eau froide et d’eau chaude à basse température, car la température plus de 60 degrés peut dégrader la matière. Comme le PVC le PER ne craint pas la corrosion et il a aussi une bonne capacité d’isolation phonique. Le tuyau flexible ou le tuyau polyvalent qui  est utilisé dans les installations domestiques comme l’alimentation de chauffe-eau ou le branchement des appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle), le tuyau flexible est très souple, facile à manier et aussi facile à installer, car il ne nécessite pas de soudure. Le tuyau multicouche est très robuste et possède les qualités du PER et celle du cuivre. Il ne craint pas les rayons ultras violets et résiste parfaitement à la pression et à la corrosion. Sa triple couche (couche intérieure en aluminium et la couche extérieure identique à celle du PER) lui confère une meilleure étanchéité  et une performance inégalable au niveau d’isolation. Il est idéal pour les installations à haute température pour les conduites d’eau chaude.  

Quels sont les inconvénients de chaque type de tuyau ?

En dépit des avantages cités ci-dessus, chaque tuyau a ces faiblesses et ne s’adapte pas à tout type d’installation. Le tuyau multicouche est très lourd ce qui rend la tâche d’installation fastidieuse et complexe. L’installation nécessite l’intervention d’un professionnel dans le métier et des outillages spécifiques. Comme le tuyau multicouche le PER a besoin de l’intervention d’un spécialiste et l’utilisation d’un outillage spécial, le PER peut se détruire facilement lors du cintrage si l’ouvrier ne fait pas attention. Le PVC, même s’il est le produit phare, n’est pas fait pour les installations extérieures ou apparentes, car il ne résiste pas longtemps aux UV  et se déforme et se dilate au contact de hautes températures. Le PCV n’est pas écologique puisqu’il n’est pas biodégradable. Malgré les avantages du tuyau en cuivre, cette matière coute cher et son installation nécessite l’intervention d’un ouvrier qualifié avec des outillages spéciaux. Le tuyau d’eau flexible, la seule lacune de ce type est son prix qui est encore très onéreux.

Quel  est le rôle d’un plombier dans l’installation de tuyauterie ?

Parfois vous ne pouvez pas bricoler tout seul  ou il y a des tâches qui s’échappent de votre compétence ou encore vous ne disposez pas des outils spécifiques pour réaliser les travaux. Vous pouvez faire appel au plombier pour réaliser les installations de votre adduction d’eau domestique, l’évacuation de vos eaux usées, l’entretien  de vos réseaux d’évacuation ou de distribution, la réparation des différentes fuites. Un plombier peut faire toutes les interventions nécessaires pour votre tuyauterie, peu importe le type de tuyau d’eau.

Conseils pour bien choisir sa menuiserie extérieure
Comment bien choisir sa baie vitrée ?